Coopération internationale au Laos et à Madagascar

Le CFPPA Savoie-Bugey s’est engagé, depuis 2013, à développer une des missions de l’enseignement agricole : la  coopération à l’international

Plusieurs séjours se sont réalisés :
– Laos en 2013
– Madagascar en 2015 et 2016

Le Centre de Formation a pour vocation d’initier des projets où les apprentis, de filières et niveaux différents, dans lesquels il sont acteurs de la globalité du projet et notamment de son financement. Les pays choisis sont en coopération avec la région Rhône-Alpes-Auvergne.

Pourquoi ces séjours?

Les motivations des apprentis :

  • découvrir la culture des pays en voie de développement et l’environnement de la région
  • échanger à partir des savoir faire des apprentis
  • être acteur d’un projet (élaborer le projet du début jusqu’à la fin, financement, moyen de transports, pays de destination…)
  • pouvoir participer à un voyage de solidarité internationale.
  • apprendre des autochtones
  • partager le quotidien des habitants
  • voyager et prendre l’avion (de nombreux apprentis n’ont jamais voyagé!)

Les motivations des formateurs :

  • Rendre les apprenants acteurs sur l’ensemble des projets
  • Valoriser les jeunes et leurs engagements au sein de la structure et vers l’extérieur
  • Initier un partenariat avec un pays en voie de développement
  • Leur permettre de concrétiser un projet et d’aller à la rencontre d’une population sur la base d’un échange de compétences

Les engagements de notre partenaire locale à Madagascar : l’association franco-malgache AMADEA

  • Développement économique et social
  • Aide aux populations: lutter contre la pauvreté
  • Protection environnemental dans un but de développement durable
    L’association s’est donnée pour mission d’aider la population sur l’ensemble de ces critères, ne pas faire à leur place, mais les accompagner vers l’autonomie (apprentissage de méthodes, sensibilisation…).
    Amadea est à la recherche d’une satisfaction d’une demande locale émanant d’association ou de groupement de villageois. Les actions d’AMADEA sont basées sur la tolérance, le refus de l’exclusion, le respect des différences, des valeurs culturelles et religieuses; elles sont un soutien actif au peuple Malgache, dans le respect de son identité.

Coopération à l’orphelinat Mirana Tsiky à Antsirabe   Février 2016

Photos-site-Internet-Madagascar2

Un groupe de huit apprentis paysagistes de niveaux différents (du BP au BTS) du CFPPA accompagnés par leurs formatrices, Karima David et Elise Encelle, est parti en mission de coopération dans un orphelinat à Antsirabé à Madagascar du 16 février au 4 mars 2016.
Le groupe a été accueilli par l’association AMADEA, qui a pour mission d’accompagner le développement de l’agriculture au sein de certaines communes de Madagascar. Le travail réalisé au sein de l’orphelinat consistait à aménager et planter un potager d’une superficie de 6 ares. Une grande variété de légumes a été plantée :
haricots, pommes de terre, salades, poivrons, … Le groupe a également planté une haie défensive le long du mur de l’orphelinat.
L’accueil au sein du centre fût très chaleureux et nous a permis de tisser rapidement des liens avec les 17 enfants, adolescents et jeunes adultes du centre, tout comme avec le personnel.
Ce séjour de coopération s’est réalisé grâce à l’aide de la Région Rhône-Alpes dans le cadre du dispositif Euréka, ainsi que les actions d’autofinancements menées par les apprentis, et la participation financière de certaines de leurs communes.
Nous remercions tous les partenaires du projet, notamment l’entreprise Grelin située à Arbin pour les semences.
Remercions également Emmaüs situé à la Motte-Servolex qui nous a donné du matériel agricole.

Photos-site-Internet-Madagascar1

Coopération au collège de Mahazaza
Région d’Analamanga – hauts-plateaux
Février 2015

Photos-site-Internet-Reinach-Apprentis-Madagascar2

Dix apprentis volontaires (filière paysage et une apprentie en Productions Animales) du CAP au BTS se sont engagés pendant plus d’un an dans la réalisation d’un séjour de coopération à Madagascar.
Nous avons été accompagné par l’association Franco-Malgache, AMADEA, qui développe la coopération au niveau éducatif, développement rural, santé dans certaines communes de Madagascar. Pendant deux semaines, les apprentis encadrés par leurs formatrices, Elise Encelle et Karima David, accompagnés par les collégiens malgaches et leurs enseignants ont travaillé à embellir et aménager la cour de leur collège sur la commune de Mahazaza (région d’Analamanga – hauts-plateaux) : Réalisation de bancs, aménagement de bosquets, conception d’une marelle faite de briques et de brocs.
Les habitants de Mahazaza ont été très accueillants : ils ont hébergés les apprentis et formatrices et les ont régalés de produits locaux (essentiellement à base de riz et d’herbes sauvages) pendant toute la durée du séjour ! Les jeunes ont également découvert la viande de zébu, la vache locale, délicieuse et tendre !
Un week-end a été organisé dans la réserve d’Andasibé pour découvrir la forêt tropicale et sa faune : scarabée
girafes, énormes araignées, mais surtout les lémuriens que nous avons pu observer lors d’une randonnée.Photos-site-Internet-Reinach-Apprentis-Madagascar1
Les apprentis se sont trouvés changés suite à ce séjour, qui leur a permis de revenir à des valeurs humaines et d’échanges, base de la tolérance et de l’acceptation de l’autre…
Suite à cette expérience très intense, nous souhaitons repartir avec un groupe d’apprentis (toujours volontaires) l’année prochaine pour poursuivre notre mission d’aménagement et d’embellissement de la cour de collège.
Le plus gros défi dans l’organisation de ces projets est d’arriver à réunir la somme nécessaire au financement
des billets d’avion… Beaucoup d’actions d’autofinancement ont été réalisées par les apprentis et les formatrices accompagnant ce séjour et nous nous n’aurions pu réaliser ce projet sans l’aide de la Région
Rhône Alpes avec le projet « Passeport solidaire » dans le cadre des projets Euréka.