Il existe deux formes de formation en alternance :

contrat-apprentissagecontrat-pro

 

 

 

 

 

Tous les 2 permettent d’acquérir, dans le même temps, un diplôme et une expérience professionnelle.

Ces 2 formes d’alternance scellent un contrat entre l’alternant et l’entreprise qui l’accueille. Il s’agit généralement d’un CDD de type particulier, dont la durée dépend de la longueur de la formation, qui repose sur des engagements réciproque.

L’alternant s’engage à respecter les règles de fonctionnement de l’entreprise effectuer les travaux, correspondant au métier préparé, qu’elle lui confie suivre, avec assiduité les cours au CFA (Centre de Formation d’Apprentis) et respecter le règlement intérieur se présenter aux examens.

L’employeur s’engage à assurer à l’apprenti une formation professionnelle complète correspondant au métier choisi, lui désigner un maître d’apprentissage (ou un tuteur dans le cadre du contrat de professionnalisation) responsable de sa formation au sein de l’entreprise, lui permettre de suivre ses cours au CFA, l’inscrire à l’examen, lui verser un salaire correspondant aux minima légaux. Il fait de l’alternant un salarié à part entière.

L’alternant perçoit un salaire pendant toute la durée de la professionnalisation.
Jusqu’à 29 ans, ce salaire est défini en pourcentage du SMIC en vigueur, en fonction de l’âge et du diplôme préparé.

  • Pour un apprenti de 15 à 17 ans, ce salaire sera égal à 27 % minimum du SMIC la 1ère année, et à 55 % minimum du SMIC la 3ème année. Pour un apprenti de 21 ans et +, il sera égal à 53 % minimum du SMIC la 1ère année, et à 78 % minimum du SMIC la 3ème année.
  • Pour un jeune en contrat de professionnalisation, ce salaire variera entre 65 % et 100% du SMIC

L’alternant bénéficie de la même protection sociale que les autres salariés de l’entreprise (sécurité sociale, allocation logement, assurances chômage…).
Il a également droit aux mêmes congés.

Retrouvez toutes les infos sur se former par l’apprentissage

logo-apprentissage.gouv